Maîtriser son éjaculation précoce grâce à 13 EXERCICES

L’éjaculation précoce est la dysfonction sexuelle masculine la plus fréquente. Elle affecte près de 30% des hommes et peut être à l’origine de problèmes psychologiques et relationnels importants. Il n’est pas rare, en effet, de voir les personnes aux prises avec cette difficulté devenir anxieux ou déprimés. Leurs compagnes, quant à elles, éprouvent souvent de la frustration qui entraîne une dégradation de la relation de couple ou une baisse d’intérêt envers la sexualité.

Heureusement, il existe aujourd’hui divers traitements pour aider les couples à prolonger la durée de leurs relations sexuelles.

La pratique d’exercices spécifiques afin de traiter cette difficulté est, à l’heure actuelle, une des méthodes les plus efficaces. Elle a aidé et continue à aider des milliers d’hommes comme vous et moi.

Vous pouvez les pratiquer à tout âge, seul ou accompagné par un médecin ou un sexologue.

Pour renforcer l’effet des exercices, vous pouvez prendre des médicaments (prescription médicale obligatoire !) et/ou utiliser des méthodes de relaxation agissant sur l’anxiété (hypnose, EMDR, …). Nous y reviendrons en fin d’article.

Le principe à garder à l’esprit.

Le principe de l'éjaculation précoce

Il faut savoir que lorsque votre excitation augmente, votre corps devient plus tendu. C’est un phénomène normal. Cette excitation provoque la contraction de certains muscles. Aussi, c’est la contraction de ces muscles qui entraîne la montée de l’excitation. Lorsque l’excitation devient trop intense, elle déclenche l’éjaculation. Quand les muscles sont détendus, il est quasiment impossible d’éjaculer.

En conclusion, pour pouvoir prolonger la durée de la pénétration, il faut prendre conscience du niveau de contraction de ces muscles, pendant la relation sexuelle, et de les détendre avant que l’excitation n’atteigne des niveaux trop élevés.

Comment fonctionne l’éjaculation précoce pour mieux comprendre l’intérêt des exercices.

Comment fonctionne l’éjaculation précoce pour mieux comprendre l’intérêt des exercices.

L’éjaculation est l’expulsion de sperme par saccades. Mais en réalité, elle commence bien avant ce phénomène visible. Elle est, en fait, l’aboutissement de phénomènes d’excitation, de sensations, d’émotions ou de fantasmes.

En cas d’éjaculation prématurée, ce sont ces séquences d’excitation précédant l’éjaculation qui doivent être travaillées pour améliorer la situation !

Il sera donc essentiel, avant toute chose, d’être capable de prendre conscience, pendant les rapports sexuels, de son état d’excitation.

Ainsi, quand on parle d’apprendre à contrôler son éjaculation, on parle d’une chose impossible. Ce qui se contrôle, c’est la période qui précède l’éjaculation.

Un homme devra donc apprendre à jouer avec son excitation, à approcher le moment où le réflexe éjaculatoire se déclenchera sans aller jusque-là. Une fois que l’éjaculation est déclenchée, il ne peut plus rien faire sinon de profiter du plaisir de jouir.

On peut comparer ce contrôle à un autre contrôle dans lequel l’émotion joue aussi un rôle important. En général, les comédiens parviennent à pleurer à volonté. Ils n’ont, bien sûr, aucun pouvoir sur leurs glandes lacrymales par contre, Ils savent rappeler à la surface de leur mémoire des souvenirs tristes, douloureux, qui leur permettent de pleurer. Ils savent utiliser leurs émotions. Dans le contrôle de l’éjaculation, on retrouve ce processus. Il ne s’agit pas, pour un homme qui veut éjaculer plus tardivement, de contrôler uniquement son corps, mais aussi son excitation mentale et émotionnelle.

Pourquoi ces exercices sont-ils efficaces ?

Pourquoi ces exercices sont-ils efficaces ?

Comme nous venons de le voir, la gestion des émotions joue un rôle crucial dans le traitement de ce dysfonctionnement. Aussi, tous les sexologues sont d’accord, aujourd’hui, pour dire que le problème de l’éjaculation précoce n’est pas une maladie ! Elle est très rarement un problème physique ! Dans la grande majorité des cas, l’éjaculation précoce est une difficulté émotionnelle !

Par exemple, l’éjaculation précoce est très souvent causée par un mauvais apprentissage, surtout chez les jeunes ! L’idée sera donc de réapprendre les bonnes manières à ce jeune homme.

Aujourd’hui, la preuve de la plasticité du cerveau n’est plus à démontrer. Celle-ci désigne la capacité de notre cerveau à modifier l’organisation de ses réseaux de neurones en fonction des expériences vécues.

En d’autres termes, plus vous ferez des exercices pour apprendre à jouer à la guitare, plus le cerveau réorganisera ces liens neuronaux et mieux vous jouerez.

Il en va exactement de même pour apprendre à retarder votre éjaculation !

Plus vous utiliserez les exercices et plus vous les raffinerez, plus vous augmenterez votre capacité à contrôler votre excitation et ainsi à retarder votre éjaculation précoce. Grâce à leur pratique répétée, seul ou en couple, vous développerez de nouvelles habitudes, deviendrez plus habile et accroîtrez votre confiance en vous.

Comment pratiquer les exercices ?

Comment pratiquer les exercices

Les exercices qui vous seront demandés de pratiquer sont assez simples à comprendre. Vous pourrez commencer à vous exercer après une ou plusieurs lectures de la description proposée.

En revanche, il sera plus difficile pour votre corps de les intégrer. C’est un peu comme quand vous avez appris à conduire !

Pour percevoir les progrès engrangés, il est vital de maîtriser, grâce à la répétition, un exercice avant de passer au suivant.

Prenez donc le temps dont vous avez besoin mais soyez assidus et persévérants afin de ne pas vous décourager trop tôt.

Nous vous suggérons de vous concentrer à fond sur ces exercices dès que vous avez décidé de commencer. Essayez d’en maîtriser 1 par semaine ! Cette façon de procéder améliore l’acquisition des habilités et augmente la motivation.

Attention, la capacité de retarder la venue de l’éjaculation ne s’obtient pas à la fin du premier exercice ! Ce n’est que lorsque la majorité des exercices seront intégrés que vous acquerrez la maîtrise de votre excitation.

Au début, vous aurez besoin de vous concentrer sur ce que vous faites. Il se peut que vous vous sentiez gauche ou inconfortable. Vous allez traverser une période d’essais et d’erreurs.

La meilleure manière d’aborder cette période est de la considérer comme une période exploratoire à l’intérieur de laquelle vous allez expérimenter de nouveaux comportements et choisir ceux qui vous conviennent le plus.

Il est évident que si vous abordez ces nouvelles situations avec un peu d’humour, cette phase d’apprentissage vous sera beaucoup plus agréable.

Avec le temps, les techniques s’intégreront à votre façon de faire l’amour et vous n’aurez plus à leur porter beaucoup d’attention. Elles n’entraveront pas vos relations sexuelles et ne seront pas détectables.

Quels sont les exercices proposés ?

Éjaculation précoce

Nous pensons que de plus en plus de gens préfèrent entreprendre une sexothérapie (les exercices présentés dans ce chapitre) plutôt que de se voir administrer des médicaments pendant de longues périodes.
C’est la raison pour laquelle nous vous proposons, dans ce chapitre, un exercice complet que vous pouvez essayer à votre guise et juger de son bienfait.

Nous reprenons également les objectifs que vous atteindrez grâce à 4 autres exercices.

N°1

Conscientiser le point de non-retour.

Votre apprentissage va consister à identifier les réactions qui surgissent dans votre corps lorsque vous entrez dans la zone de l’imminence éjaculatoire puis dans celle du réflexe d’émission (point de non-retour). C’est la perception de ces sensations qui vous permettra de gérer adéquatement le cours de votre excitation. Nous vous conseillons, au début, de faire cette exploration seul.

Réservez-vous une demi-heure de tranquillité et installez-vous dans un endroit calme où vous pouvez expérimenter sans vous faire déranger. Masturbez-vous lentement jusqu’à l’éjaculation et observez ce qui se passe dans votre corps.

A ce stade, contentez-vous d’observer !

Très souvent, un homme qui éjacule trop rapidement est un homme tourné vers l’action, beaucoup plus que vers l’observation, la méditation et l’intériorité.

Les fois suivantes, stimulez-vous plus lentement afin que vous puissiez prendre conscience des différentes phases les unes après les autres. Dès que vous percevez les sensations qui indiquent l’imminence de l’éjaculation, cessez toute stimulation. Ne bougez plus et laissez redescendre l’excitation.

Pratiquez cet exercice trois fois et ensuite continuez jusqu’à l’éjaculation.

Constatez d’ores et déjà qu’une diminution de l’érection n’est pas dramatique ! Elle revient naturellement quand vous portez de nouveau attention aux stimuli que vous aimez.

Une fois de plus, la prise de conscience de vos réactions corporelles est primordiale. C’est la connaissance de ce qui se passe à l’intérieur de vous qui vous permettra de bien gérer votre excitation !

N°2

Vous dévoile les 3 muscles de votre corps qui vous OBLIGENT à éjaculer si vous ne savez pas les détendre. Cette solution explique, pas à pas :

Gardez déjà à l’esprit que la capacité à se détendre est fondamentale pour atteindre votre objectif !

N°3

Cet exercice vous montre une façon très précise de respirer pour retarder l’éjaculation. 

Cette méthode a été créée par le professeur François de Carufel. C’est le premier sexologue à avoir mis au point une méthode innovante contre l’éjaculation précoce… Et à l’avoir expérimentée sur des MILLIERS d’hommes.

N°4

Dévoile LE tout petit muscle caché, dont peu d’hommes connaissent l’existence. 
Cet exercice n°4 vous indique :

Une étude scientifique sur l’éjaculation précoce a constaté 75% de guérisons avec la pratique de cette musculation !
N°5

Vous montre la découverte extraordinaire de Jean-Yves Desjardins. Il est le fondateur du département de sexologie de l’Université du Québec.

Cette découverte est utilisée, en consultation, par des MILLIERS de sexologues. Elle a changé la vie de tellement d’hommes ! 

L’hypnose comme soutient aux exercices

Quand on parle d’hypnose, très souvent, ce sont les shows télévisés qui viennent à l’esprit. Lors de ces pratiques, l’hypnotiseur semble acquérir tous les pouvoirs sur l’hypnotisé. Comme très peu de personnes souhaitent perdre la maîtrise de leurs actes, il y a, ipso facto, un rejet de tout ce qui touche, de près ou de loin, à l’hypnose.

En fait, il y a peu de points communs entre l’hypnose que vous voyez à la télévision et ce qui se passe dans un cabinet d’hypnose thérapeutique.

A la télévision, Mesmer et ses confrères pratiquent la forme la plus adaptée au spectacle. C’est une discipline dans laquelle on choisit les candidats les plus réceptifs et les plus “joueurs”, c’est à dire les personnes qui produiront les effets visuels les plus spectaculaires. Donc rien à voir avec l’hypnothérapie.

Pendant ce temps-là …

Depuis 25 ans l’hypnose est régulièrement utilisée pour certaines interventions chirurgicales en lieu et place de l’anesthésie générale médicamenteuse ! Suivez ce lien pour en avoir le cœur net si vous êtes sceptique.

Cela vous prouvera que l’hypnose est réellement efficace et reconnue comme tel par le milieu médical. L’hypnose était déjà pratiquée il y a plus de 2000 ans à l’époque de l’ancienne Égypte. L’hypnose est largement reconnue et pratiquée dans le milieu médical.

Aussi, de nos jours, il est de plus en plus fait recours à l’hypnose pour :

1. Arrêter de fumer,

2. Apprendre les langues,

3. Mincir,

4. Gérer son stress, ses phobies, ses dépendances (alcool, cigarettes, sucreries, claustrophobie, peur de l’avion, etc.)

5. Améliorer la confiance et l’estime de soi,

6. Faciliter la grossesse et l’accouchement,

7. L’hyperactivité cérébrale et les pensées angoissantes qui empêchent de s’endormir paisiblement,

8. Douleurs physiques

9. Etc …

Alors, pourquoi pas associer l’hypnose aux exercices ?

Pourquoi l’hypnose ?

Comment fonctionne l’éjaculation précoce pour mieux comprendre l’intérêt des exercices.

La plupart des théories psychologiques considèrent que de nombreux problèmes personnels et relationnels ont leur source dans l’inconscient. C’est là que sont stockées des centaines de milliers de données qui contrôlent une grande partie de nos existences. Des diktats familiaux ou culturels, par exemple, peuvent avoir été tellement assimilés par l’inconscient qu’ils donnent lieu à des « comportements appris » si intégrés qu’ils orientent nos choix de vie pendant des années sans que nous en soyons vraiment « conscients ».

Par exemple, dans son livre “The Biology of Belief” le biologiste américain écrit : « La plupart des gens ne reconnaissent pas que c’est leur inconscient qui commande alors que c’est un fait avéré. L’inconscient est un million de fois plus puissant que l’esprit conscient. Ainsi donc, 95 à 99 % de notre vie est dirigée par nos programmes inconscients… ».

Quel est le processus qui rend l’hypnose efficace contre l’éjaculation précoce ?

L'hypnose efficace contre l'éjaculation précoce ?

La thérapie par l’hypnose vise justement à rendre accessibles au « patient » des ressources peu exploitées de l’inconscient et à activer ses pouvoirs d’auto-guérison. A l’aide de suggestions réalisées durant cet état modifié de conscience l’hypnose utilise cet incroyable pouvoir pour déposer de nouvelles convictions aidantes dans votre psyché… Si vous l’y autorisez ! Les suggestions positives sont régulièrement reçues par l’inconscient, il se met à les considérer comme VRAIES. Il entre alors en activité et trouve des solutions pour transformer vos désirs en réalité… Il modifie peu à peu vos comportements sans effort…

L’hypnothérapie invite donc l’inconscient de la personne à se défaire de ses idées nuisibles et à les remplacer par des idées plus justes ou qui correspondent mieux à ses valeurs.

Pourquoi associer l'hypnose aux exercices ?

L'hypnose peut-elle suffire, à elle seule, pour traiter l'éjaculation précoce ?

La méthode la plus souvent proposée est celle qui associe des exercices spécifiques à l’hypnose. Cette association, souvent appelée : « Technique globale », apporte les meilleurs résultats.

Les exercices utilisent la partie consciente de votre cerveau

Les exercices vous apprennent à éliminer le mauvais comportement qu’est l’ « éjaculation précoce » pour le remplacer par un bon comportement « éjaculateur contrôlé ». Il s’agira de s’entraîner et d’apprendre à maîtriser son excitation petit à petit et d’automatiser ce nouveau comportement.

Vous en êtes parfaitement capable car vous avez déjà appliqué identiquement le même principe plusieurs fois dans votre vie (quand vous avez appris à conduire, quand vous avez appris à faire vos lacets, à nager…) .

A chaque fois, le processus est le même :

1. Au début, vous ne savez pas faire les exercices.

2. Une personne, déjà formée, vous explique ce qu’il faut savoir et vous montre ce qu’il faut faire.

3. Vous commencez à faire des exercices.

4. Vous vous entraînez et vous progressez. Au bout d’un moment vous commencez à réussir mais ça vous demande un effort.

5. A force d’entraînement, vous automatisez ce nouveau comportement et vous y arrivez sans effort…

L'hypnose utilise la partie inconsciente de votre cerveau

Comme indiqué plus haut, L’hypnothérapie invite donc l’inconscient de la personne à se défaire de ses idées nuisibles grâce à des suggestions positives et adaptées pour, petit à petit, parvenir à contrôler son excitation.

En combinant ces deux techniques, vous mettez toutes les chances de votre côté ! Un minimum d’assiduité et de persévérance et votre éjaculation précoce appartiendra, en quelques semaines, à de l’histoire ancienne !

Les 12 astuces pour un résultat immédiat à l' éjaculation précoce

les astuces pour soigner l’éjaculation précoce

Voici, en plus des exercices et de l’hypnose, toute une série d’astuces parmi les plus connues.

Ces astuces vous indiquent comment soigner l’éjaculation précoce à court terme uniquement !

L’ article serait trop long si nous devions développer chacune d’entre elles.

En revanche, vous pouvez facilement trouver le détail de ces astuces soit sur internet soit dans des livres spécialisés.

1. L’utilisation de gel lubrifiant

2. Le préservatif

3. Répéter les rapports sexuels

4. La masturbation avant l’acte sexuel

5. Le squeeze à la base du pénis

6. La compression du périnée

7. Aller le plus vite possible (le sprint)

8. Décentrez votre attention et neutralisez vos fantasmes !

9. Faites l’amour après une bonne séance de sport !

10. La position du rapport sexuel

11. L’absorption légère d’alcool

12. Se laver le gland plusieurs fois par jour

Avantages :

1. Hormis le gel lubrifiant et le préservatif, les autres astuces sont gratuites.

2. Ces astuces sont immédiatement applicables.

3. A l’instar des médicaments, les astuces peuvent permettre à l’homme de rapidement atténuer sa détresse, son humiliation, sa gêne et d’apaiser les tensions dans le couple lorsque la partenaire n’en peut plus, lorsqu’elle est découragée voire agressive.

Inconvénients :

1. Les deux premières astuces ne sont pas très romantiques ni discrètes.

2. Ces astuces n’offrent pas une solution durable. Le problème revient dès que l’on arrête d’appliquer ces astuces.

3. Certaines astuces deviennent de moins en moins réalisables avec l’avancée en âge.

Les résultats.

les astuces pour soigner l’éjaculation précoce

« Les résultats du traitement de l’éjaculation précoce sont généralement excellents ! »

« Plusieurs études scientifiques démontrent qu’environs 90% des hommes qui suivent un traitement sexologique sérieux résolvent leur problème. »

Dr François de Carufel Ph.D et Gilles Trudel Ph.D
Effects of a new functional-sexological treatment for premature ejaculation
Journal of sex & Marital Therapy, vol32, n°2,97-114 (2006). 

« Une recherche scientifique très intéressante montre qu’en lisant un ouvrage, 81,7% des personnes améliorent leurs problèmes sexuels ! »

Dr Catherine Solano et Pr Pascal De Sutter
La mécanique sexuelle des hommes – P7

Les résultats que vous obtiendrez dépendront de plusieurs facteurs. Les plus importants demeurant votre degré d’application et votre assiduité.

Patience et répétition sont les mots d’ordre à respecter pour atteindre vos objectifs !

Découvrez les 13 exercices les plus connus et les plus efficaces au prix accessible de 27€.

De plus, bénéficiez d’une séance d’hypnose de haute qualité qui renforcera l’effet des exercices
et d’autres bonus encore comme « Le guide du rapport sexuel réussi »!

  • La pratique des exercices est-elle une solution efficace ?

    Les résultats que vous obtiendrez dépendront de plusieurs facteurs, les plus importants demeurant votre degré d’application et votre assiduité. Plus vous les utiliserez et les raffinerez, plus vous augmenterez votre capacité à contrôler votre excitation. La pratique répétée développera votre habilité et votre confiance en vous. Comme cela a été le cas pour des milliers d’hommes.


  • Combien de temps doit-on pratiquer les exercices ?

    Cela va entièrement dépendre de votre implication et de votre sérieux. Elle demande cependant un minimum de temps et de patience. On ne résout pas un problème d’éjaculation trop rapide par une procédure trop rapide ! La technique la plus performante est de se lancer à fond dans le projet et de maîtriser chaque exercice avant de passer au suivant.


  • Doit-on pratiquer les exercices seuls ou en couple ?

    La pratique des exercices peut être suivie par l’homme seul, sans que sa conjointe n’y participe. Il est évident que la présence d’une épouse coopérative favorise la mise en place de nouvelles façons d’agir. Mais cela n’est absolument pas nécessaire !


  • Peut-on pratiquer les exercices à tous les âges ?

    Il n’y a pas d’âge pour améliorer sa vie sexuelle ! Les études les plus récentes montrent que les hommes âgés ont d’aussi bons résultats que les hommes jeunes s’ils se prennent en charges.