Comment se muscler le périnée pour contrôler son éjaculation ?

Se muscler le périnée pour contrôler son éjaculation précoce

Le périnée occupe une place importante dans l’éjaculation précoce !

En effet, il peut être une des causes du problème, prenons donc le temps de nous y intéresser.

Le périnée est un ensemble de muscles situés entre l’anus et les parties génitales de l’homme. Comme il est indispensable à l’équilibre de toute la région des organes sexuels, le périnée demande une bonne musculation pour fonctionner correctement.

Découvrez, d’ores et déjà via ce lien, toute une série d’informations concernant les différents rôles de ce muscle.

Dans cet article, nous expliquons pourquoi il est important de muscler son périnée et comment y arriver sans se tromper.

Pourquoi muscler le périnée ?

On parle souvent de la musculation du périnée chez la femme, on en parle moins chez l’homme car il est moins fragile que celui de la femme.

Pourtant, la faiblesse des muscles périnéaux, chez l’homme, a un effet sur la durée des rapports sexuels.

Des études scientifiques et des pratiques cliniques indiquent clairement que plus les muscles à la base de votre sexe sont forts, meilleur sera le contrôle de l’éjaculation.

Un homme qui contrôle bien son excitation et qui souhaite la contrôler encore mieux connaîtra toujours une amélioration en musclant son périnée, même si celui-ci était déjà assez musclé au départ. Si vous décidez de muscler votre périnée, vous serez toujours gagnant !

L’éjaculation précoce peut provenir de bien des choses mais avec un faible périnée, les améliorations seront toujours plus difficiles.

Petit conseil ! Choisissez une bonne position en suivant ce lien. Une position allongée sur le dos de l’homme sollicite beaucoup moins les muscles périnéaux.

Comment tonifier son périnée pour tenir plus longtemps ?

L’exercice qui permet la musculation du périnée est très facile ! Il se pratique avec une vessie vide. Pour cela, contractez vos muscles comme si vous souhaitiez arrêter d’uriner. Vous devrez ressentir une contraction surtout vers l’avant de votre corps, même si l’anus peut se resserrer également. Chaque contraction doit durer 5 secondes pour renforcer les muscles, puis espacez chaque contraction par 5 secondes de repos.

Pour obtenir un résultat, nous proposons de réaliser cet exercice 60 à 100 fois par jour. Optez pour une série de 10 à 15 contractions et refaites la manœuvre un peu plus tard. Comme il s’agit d’une solution très discrète, vous pouvez l’essayer à tout moment, que ce soit dans le métro ou dans une salle d’attente. Cela vous sera utile car il est conseillé de l’ effectuer sur au moins 3 semaines. Prenez la peine d’analyser vos progrès. Cela vous motivera et vous permettra de ne pas abandonner trop tôt. La constance et la régularité sont la clé de la réussite !

Comment identifier les muscles périnéaux ?

Si vous n’êtes pas convaincu de contracter les bons muscles, il existe une variante à l’exercice ci-dessus qui vous permettra d’être sûr de vous !

Cette variante consiste à stopper le jet d’urine alors que vous êtes en train d’uriner. Si le jet s’arrête, que vous parvenez à arrêter d’uriner donc, vous contractez bien le périnée et vous êtes sur la bonne voie.

Nous proposons de répéter cette action deux à trois fois pendant la miction pour bien travailler les muscles périnéaux.

Une autre astuce consiste à poser un doigt sous les testicules tout en faisant les exercices de musculation. Voyez si vous sentez des muscles se contracter. Si c’est le cas, vous pratiquez correctement les exercices.

La dernière astuce est d’essayer de contracter les muscles de l’anus. Vous ressentirez normalement les autres muscles se resserrer. Ce sont ces muscles que vous devez travailler à chaque fois.

Vous êtes maintenant prêt à effectuer cet exercice correctement en choisissant la variante qui vous plaît le plus.

Pour aller plus loin ...

Si cet article vous a plu, nous vous proposons les trois liens suivants qui vous permettront d’aller plus loin.

1/ En cliquant sur ce lien, vous découvrirez d’autres exercices à pratiquer seul. Vous découvrirez l’exercice fondamental qui consiste à conscientiser le point de non-retour, les bénéfices de la respiration contrôlée lors des rapports sexuels et l’apport précieux des séances d’hypnose !

2/ Le lien suivant vous indiquera comment votre partenaire peut être d’un grand secours. Votre femme peut vous aider à contrôler votre éjaculation précoce.

3/ En cliquant sur ce lien vous serez redirigé vers un article qui explique, de manière plus approfondie, l’intérêt et l’efficacité des exercices. Il vous propose aussi toute une série d’autres techniques très intéressantes que vous pouvez combiner et assurer votre réussite !

Souhaitez-vous vous soigner seul ? 

Alors, obtenez au prix accessible de 27€ :

1. Les détails de toutes les astuces pour améliorer IMMEDIATEMENT mais ponctuellement votre situation. Très intéressant quand des tensions voient le jour dans un couple.

2. Les 13 exercices les plus connus et les plus efficaces pour maîtriser DURABLEMENT son éjaculation.

3. Votre séance d’hypnose de haute qualité pour INTENSIFIER l’effet des exercices.

4. D’autres bonus encore, comme « Le guide du rapport sexuel réussi » pour appliquer tout ce que vous aurez appris et maximiser votre CONFIANCE en vous libérant des FAUSSES idées !

  • La pratique des exercices est-elle une solution efficace ?

    Les résultats que vous obtiendrez dépendront de plusieurs facteurs, les plus importants demeurant votre degré d’application et votre assiduité. Plus vous les utiliserez et les raffinerez, plus vous augmenterez votre capacité à contrôler votre excitation. La pratique répétée développera votre habilité et votre confiance en vous. Comme cela a été le cas pour des milliers d’hommes.


  • Combien de temps doit-on pratiquer les exercices ?

    Cela va entièrement dépendre de votre implication et de votre sérieux. Elle demande cependant un minimum de temps et de patience. On ne résout pas un problème d’éjaculation trop rapide par une procédure trop rapide ! La technique la plus performante est de se lancer à fond dans le projet et de maîtriser chaque exercice avant de passer au suivant.


  • Doit-on pratiquer les exercices seuls ou en couple ?

    La pratique des exercices peut être suivie par l’homme seul, sans que sa conjointe n’y participe. Il est évident que la présence d’une épouse coopérative favorise la mise en place de nouvelles façons d’agir. Mais cela n’est absolument pas nécessaire !


  • Peut-on pratiquer les exercices à tous les âges ?

    Il n’y a pas d’âge pour améliorer sa vie sexuelle ! Les études les plus récentes montrent que les hommes âgés ont d’aussi bons résultats que les hommes jeunes s’ils se prennent en charges.